Three panel members of the workshop.
Francais

Rapport: leaders religieux et normes humanitaires

24 March 2022

Le Centre a participé dans un atelier de réflexion sur l’influence des leaders religieux sur les acteurs armés dans le cadre du respect des normes humanitaires internationales au Mali.

Depuis janvier 2020, en collaboration avec l’Appel de Genève, le Generating Respect Project met en œuvre au Mali des activités de recherche pour la cartographie de conflits armés, comprenant la typologie des conflits que connaissent ces pays, les structures et organisations des acteurs en présence, y inclus leurs idéologies et les violations récurrentes. Le projet a aussi identifié des leaders religieux et religieuses qui ont pris des positions ou déroulé des activités portant aux conflits et la conduite des acteurs armés. Après ce mapping, les chercheurs ont conduit des interviews auprès des universitaires et des praticiens experts/praticiennes expertes de la dynamique du conflit et de la situation humanitaire au Mali.

C’est dans ce contexte de recherche appliqué que le Generating Respect Project, l’Appel de Genève et Diakonia International Humanitarian Law Centre ont co-organisé l’atelier de réflexion sur « L’influence des leaders religieux sur les acteurs armés dans le cadre du respect des normes humanitaires au Mali ». Cette activité qui ambitionnait de réunir à la fois des leaders religieux et religieuses, des chercheurs et des acteurs humanitaires a été l’occasion pour le projet de s’entretenir avec les parties prenantes en vue de recueillir les points d’attention nécessaires sur le rôle de leaders religieux/religieuses dans la meilleure protection de normes humanitaires au Mali.

Plus d’une trentaine de participants a participé à l’atelier organisé au Bamako, dont certains sont venus de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal. Il y’avait des leaders religieux et religieuses, des représentants des organisations humanitaires, non-gouvernementales et d’institutions gouvernementales, de missions diplomatiques, et d’institutions universitaires. En vue de la règle de Chatham House qui a été appliqué pendent les sessions – à l'exception des sessions d'ouverture et de clôture et de la présentation faite par le chercheur du Generating Respect Project lors de la session 1 – ce rapport ne permet pas d’identifier les identités de participants, ni leurs affiliations institutionnelles.

L’atelier a été animé à travers des cinq sessions de présentations pars des panélistes, discussions et débats modérés autour des thématiques spécifiques et débats autour des cas pratiques. Ce rapport final présente une compilation des informations partagées.

Mali Regional Desk

Bamako, Mali

Send Email