À propos du Centre

Nous pensons que plus d'humanité dans les conflits contribue à un monde dans lequel les gens et leurs communautés peuvent vivre en paix.

Le Centre de droit international humanitaire Diakonia a été fondé pour promouvoir le respect des lois de la guerre et pour accroître la protection des personnes dans les zones de conflit. Nous restons neutres et ne prenons pas parti, mais nous ne sommes pas indifférents aux injustices et œuvrons à un monde dans lequel les lois sont respectées et offrent la protection à tout le monde.

Le Centre utilise la recherche, le renforcement des capacités et le plaidoyer pour faire connaître le droit international humanitaire (DIH) et pour induire un changement de comportement. Nous travaillons avec des organisations humanitaires, des gouvernements et des forces armées, des groupes armés, la société civile et d'autres acteurs.

The silhouette of a soldier patrolling at night. Photo: MONUSCO/Sylvain Liechti

Les objectives du Centre DIH

Le droit international humanitaire (DIH) est le droit qui restreint les méthodes et moyens de guerre destiné à assurer la protection dans les zones de conflit. L’objectif du Centre est d’influencer et de changer le comportement des militaires, des groupes armés et de la société dans le but d’améliorer le respect des normes juridiques en temps de guerre. Le respect du DIH limite les conséquences du conflit, sauve des vies et augment l’humanité.

A classroom with many students listening to a teacher.

Expérience et connaissance du DIH

Diakonia a près de vingt ans d’expérience dans la recherche, le renforcement des capacités et le plaidoyer sur le DIH. En 2004, le Centre de ressources en droit international humanitaire (IHLRC) a été créé au bureau régional de Diakonia pour le Moyen-Orient à Jérusalem. L’objectif : sensibiliser les acteurs au DIH dans le conflit israélo-palestinien. Le Centre de ressources est devenu un acteur respecté qui fournit à la société civile locale et à la communauté internationale des informations indépendantes, neutres et approfondies sur le conflit.

La justice de genre et le droit international humanitaire

Nous croyons que toutes les personnes, indépendamment de genre, de sexe, d'orientation sexuelle ou d'identité, devraient avoir le pouvoir, la connaissance et les ressources nécessaires pour façonner leur vie et la société dans laquelle elles vivent. Nous travaillons sur la base de principes féministes pour atteindre cet objectif : dans nos interventions, nous incluons une perspective de genre pour identifier les besoins, les vulnérabilités et les capacités parmi les différentes personnes et groupes.

A child passes by a dredger with rubble in the background.

Le Centre DIH au monde

Suite au succès remporté à Jérusalem, Diakonia a étendu son travail sur le DIH et a établi le Centre de droit international humanitaire : un centre d’excellence mondial avec une présence locale. Depuis la création du Centre en 2017, des bureaux régionaux ont été créés au Mali, couvrant également le Niger, le Burkina Faso ; et pour la Syrie (basé au Liban), couvrant également la Jordanie et la Turquie. Au niveau mondial, le Centre travaille sur les crises émergentes et dirige des projets innovants pour renforcer le droit international.

Photos: Casques bleus lors d'une patrouille de jour afin de protéger les civils à Luofu, RDC, sous licence CC BY-SA 2.0, Monusco/Abel Kavanagh. Un Casque bleu à Uvira, RDC, sous licence CC BY-SA 2.0, © MONUSCO/Sylvain Liechti.